Cu Chi

 

Les tunnels de Cu Chi 

Le réseau de tunnels de Cu Chi a joué un grand rôle dans la guerre du Vietnam. Ils se situent au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville, à une quarantaine de kilomètres. Ils furent creusés dès la fin des années 1940 par des combattants déterminés mais sous-équipés face à des forces françaises puis américaines disposant d'artillerie, de bombardiers et d'armes chimiques. 
S'étendant sur une quarantaine de kilomètres, ces tunnels permettaient aux zones contrôlées par le Viet-Cong de communiquer entre elles, lorsqu'elles étaient isolées dans des zones américaines ou sud-vietnamiennes. Ils servaient également d'abris à la population lors des attaques aériennes.

 

Vers 1965, grâce à eux, le Viet-Cong pouvait se livrer à des attaques-surprise et s'évaporer sans laisser de traces. Les Américains décidèrent de frapper fort et transformèrent la zone de Cu Chi en ce qui fut appelé par la suite "la région la plus bombardée, gazée, défoliée et dévastée" de tous les temps par la guerre. Surnommée le "Triangle de fer", ils commencèrent par installer une vaste base dans le district de Cu Chi. Sans le savoir, ils la construisirent juste au-dessus d'un réseau de galeries. La 25e. division mit des mois à comprendre pourquoi ses soldats se faisaient abattre la nuit sous leurs tentes. 
Puis, pour priver le Viet-Cong d'abris et d'approvisionnements, ils déversèrent des défoliants ("l'agent orange") sur les rizières, rasèrent une énorme superficie de jungle, évacuèrent et laminèrent(can nat, de bep) les villages. Quelques mois plus tard, ils arrosèrent d'essence et de napalm la végétation asséchée. Mais l'humidité de l'air tropical associée à la chaleur intense déclenchèrent des pluies qui permirent au Viet-cong de survivre dans ces abris souterrains. 


Les Américains déclarèrent alors Cu Chi "Zone de tir à volonté". Les GI's pouvaient faire feu sur tout ce qui bougeait. Des tirs d'artillerie avaient lieu de nuit, les pilotes pouvaient déverser leur surplus de bombes et de napalm avant de rentrer à leur base. Le Viet-Cong résista. A la fin des années 60, exaspérés(buc tuc, phan no), les Américains donnèrent l'ordre à leur B 52 d'en finir avec cette région. Les bombes détruisirent la plupart des tunnels et la campagne environnante. Néanmoins il était trop tard : les Etats-Unis se retiraient déjà de la guerre. Les tunnels avaient rempli leur mission. 
Dans ces tunnels, les soldats vietcongs vécurent dans des conditions extrêmement pénibles et essuyèrent de terribles pertes. Seuls 6000 des 16 000 combattants survécurent. Un nombre incalculable de civils périrent dans cette horreur. 
Les villages du district de Cu Chi eurent droit à de nombreux honneurs. Le gouvernement les décora, les déclara "villages héroïques". Depuis 1975, de nouveaux hameaux ont été construits, et la population de la région a plus que doublé, atteignant aujourd'hui 200 000 habitants. La terre et l'eau contiennent cependant toujours des défoliants, et les récoltes demeurent bien maigres. 


La section que nous avons visitée est celle de Ben Duoc. Ils ne s'agit pas de véritables 

Autres Destinations
Circuits vietnam
© 2014 Paradise Travel - All rights reserved
Adresse: No. 25 - Van Bao St. Ba Dinh Dist. Hanoi, Vietnam
Tel:(+844) 3232 1961/ 62/ 63, Fax:(+844) 39447947, E-mail: sales(at)vietnamparadisvoyage.com
N° de Licence Internationale du Tour opérateur : 01-190/TCDL-GP-LHQT - Members: VITA , PATA , HTC
voyage sur mesure