Découverte des marchés locaux au Laos

02:55 07/07/2016

Comme au Vietnam, au Cambodge ainsi qu’au Myanmar, les laotiens préfèrent font des achats au sein des marchés en plein air, qui portent le rôle d’une épicerie, même d’un supermarché avec tous rangs de produits. Du matin au soir, à Vientiane ou à Luang Phrabang, les marchés sont bondés de vendeurs et visiteurs venant de tous coin du monde. Découvrez la vie locale à fond au sein des marchés  durant un Voyage Laos !

Marchés du matin:

Marché Talat Sao à Vientiane

Au cœur de Vientiane, toute près de la gare routière, dans l’avenue Lane Xang se trouve le marché le plus animé de la capitale, le Talat Sao. Quotidiennement, à 9h à 17h, les vendeurs sont toujours prêts à accueillir leurs clients. Les guichets s’allongent dans trois halls anciens et un nouveau bâtiment récemment construit.  Là, toute demande sera répondue avec une telle variété d’achats : des trucs artisanaux délicats, des bijoux chatoyants, des vêtements multicolores, des produits électroniques, sans oublier un grand menu de grignotage proposé par différents petits restaurants. En fait, ce marché mérite une vraie visite car on explorera le côté trépidant de Vientiane qui est réputé pour son image assez calme.

Juste à côté du Talat Sao, c’est le Talat Kuedin, un peu moins connu que le premier mais seulement par les visiteurs étrangers, les locaux le fréquentent bien. Tout s’y trouve, notamment des ménagères. De plus, le prix pratiqué semble plus intéressant que le Talat Sao. Il s’agit d’un endroit idéal pour ceux qui voudraient s’installer au Laos.

Marché à Luang Phrabang

À Luang Phrabang, on parle le plus du marché Phosy. Ouvert depuis 7h le matin jusqu’à 17h, il est le plus grand marché de la ville. On profite toute l’espace intérieure et extérieure pour s’arranger son stand. Plusieurs centaines commerçants proposent plusieurs centaines types de produits, des aliments frais aux vêtements, même des matériels scolaires… D’autre part, les marques chinoises et thaïlandaises s’y présentent également, vous pourrez donc acheter des souvenirs d’autres pays asiatiques tout en visiter le Phosy. Sans oublier l’amabilité des locaux au marchés, ils sont totalement hospitaliers, joviaux, souriants, et vous présentent leurs achats avec allégresse. Tout fait ce site un incontournable pour le Circuit Laos.

Les marchés de nuits :

À Vientiane, alors que le Talat Sao et le Talat Kuedin ferment leurs portes, les échoppes au marché de nuit, au contraire, viennent d’être bien aménager pour recevoir les premiers clients. De 17h à 22h tous les jours, à côté de la rue Quai Fa Ngum, sur le riverain du Mékong, un marché en plein air se tient. Vu de loin, il se caractérise par le rouge splendide, constitué par la couleur des tentes en tissu ainsi que par la lumière qui dégagent depuis les guichets.

Marché de nuit à Vientiane

La grande différence entre ce dernier et d’autres marchés de nuit en Asie est que vous ne verrez aucun stand vendant des grignotages ou des plats locaux. Pourtant, ne vous en faites pas ! Votre gourmandise sera quand même satisfaite aux restaurants près du marché. À part cela, personne ne peut refuser la diversité d’achats : vêtements, petits souvenirs, accessoires pour le portable,…

Au sujet de la culture de faire des courses en Asie, ça semble tout habituel de négocier le prix mais ne le fait descendre pas trop ! Différent du Vietnam ou de la Thaïlande, les laotiens sont censés ne pas avoir le sens de négociation ni de l’arnaque. En outre, par rapport au marché de Vientiane, le prix pratiqué à Luang Phrabang est plus intéressant, les rangs de produits là sont aussi plus variés. Pourtant, seul  à Vientiane que les touristes pourront savourer l’ambiance animée au sein de marché de nuit, qui se présente rarement dans un tel pays tranquille comme le Laos. Les vendeurs parlent anglais, français et même thaïlandais, une minorité peut communiquer en cambodgien et vietnamien.