Phnom Penh est la ville la plus grande du Cambodge avec la population de 2 millions personnes. En la visitant, vous vous trouverez l’harmonie entre la modernité et l’ancienneté d’une capitale traditionnelle en temps de mondialisation. Parmi des facettes vibrantes et bruyantes se figure encore une image assez calme, et quelque part, la tristesse des vicissitudes historiques reste quasiment intacte.  

1.      Le Palais Royal et la Pagode d’Argent
palais royal Différent de son nom, le Palais Royal se ressemble à un complexe de 9 bâtiments, donc certains sont utilisés comme la résidence de la famille royale cambodgienne. Se trouvant au sein du complexe, la Pagode d’argentée s’est formée des plusieurs étages aux carreaux d’argent massif, d’où vient son nom.
L’ensemble du site a été construit en 1860, considérant comme une combinaison architecturale entre Europe et Asie. Il s’agit la destination la plus touristique du pays.
Horaires : 7h30-11h, 14h-17h
Tarif : 6$/personne

2.      Le musée national de Phnom Penh
Pour les adeptes de l’histoire, ça sera un choix assez idéal mais pour d’autres, il est également un endroit incontournable pour mieux découvrir la richesse culturelle du pays d’accueil.
Juste en face du Palais Royal dans le Nord, et en plus, son architecture des toits rouges pointus qui fait les visiteurs confondre avec un bâtiment au sein du complexe de Palais Royal. Là, on présente la collection la plus importante de l’art khmer dont le volume s’élève jusqu’à 14000 pièces : des œuvres sculpturales, céramiques, artisanats, etc… Une des spécificités du musée réside dans les jardins centraux.
Horaires: 8h-17h
Tarif: 5$/personne, 3$/heure avec un guide par groupe
Attention : Vous serez interdit de prendre de photos au sein du Musée, sauf dans les jardins. En revanche, vous trouverez des cartes postales, des photos et d’autres souvenirs vendus dans la rue des artistes juste derrière le musée.

3.      Monument de l’Indépendance à Phnom Penh
Au sud-ouest du Palais Royal se situe le monument de l’Indépendance, considéré comme le symbole pour commémorer la victoire historique du Cambodge contre la France en 1958. Inspiré de la structure des temples d’Angkor, il s’agit pourtant d’une version plus petite du stupa d’Indépendance à Bangkok. Différent du musée national, vous serez permis d’y prendre des photos et la scène merveilleuse du site, notamment pendant la soirée vous offrira des images les plus admirables.
Tour d'Indépendance Phnom Penh
4.      Wat Phnom
Autrement appelé « la montagne de pagode », le temple Wat Phnom a été construit au XIV siècle en mettant honneur au Bouddha. Avec sa hauteur de 27 mètres, le temple est l’œuvre le plus haut de la ville se caractérisant par ses escaliers qui conduisent à la grande chapelle où se met une norme horloge. Une petite note : ne vous trompez pas le Wat Phnom à Phnom Penh par le Wat Phnom Banan à Battambang si vous avez l’occasion de visiter tous les deux sites durant votre Voyage Cambodge.
Horaires : 8h-18h
Tarif : 1$/personne

5.      Le marché central
Marché central Phnom PenhEn forme de la lettre X, le bâtiment du marché central se figure dans la carte urbaine de la capitale.  Disposant d’une architecture au style colonial art-déco,  le marché est plus connu sous le nom de Psah Thmei. Il a été construit en 1937, ayant passé une rénovation importante qui lui donne la couleur ocre comme aujourd’hui. 

Sa forme se caractérise avec 4 ailes et un dôme central à l’intérieur duquel on vend énormément d’achats à toutes types à savoir : des bijoux, des objets technos, des vêtements, des livres, etc. En dehors du marché, les achats sont moins variés mais aussi attirants avec des guichets des vêtements d’occasion et même des fleuristes qui donne différentes gammes au marché par leurs fleurs multicolores.
Horaires : 5h-17h      
Entrée gratuite

6.      Musée Toul Sleng, des vestiges du génocide de Khmer Rouge
Un Circuit Cambodge d’un autre côté. Des images poignantes, des histoires blessantes, tout provoque une ambiance assez sombre au sein du musée où on a témoigné la cruauté extrême des Khmer Rouge en régime de Pol Pot. Originalement un lycée, il a été transformé en prison S-21, un des 150 camps de tortue des Khmer Rouge. Il s’agissait d’un endroit où les droits humains avaient été intégralement violés, où on a tué plus de 20 000 personnes dont beaucoup de femmes et petits enfants.
Carte aux crâne musée Toul SlengDes photos des victimes couvrant les mûrs, se mettant dans les cadres en pierre,… nous donnent un tel regard hanté, voire acerbe. Dans les salles d’interrogation, se mettent encore des instruments de tortue et quelque part, un monceau d’os et de crânes. Bref, ce lieu diabolique se ressemble totalement à un enfer, un repaire de démons, une page historique plein de larmes et de sang.
Horaires: 8h-17h
Tarif: 3$/personne

7.      Choung Ek Killing Fields
Une destination assez sombre que la dernière, le champ de massacre se situe à 15kms au sud de Phnom Penh. Les âmes de 8000 personnes tuées là semblent accentuer l’espace terrifiant du site et ce qui est le plus horrible, ce sont des étagères remplies de crânes comme une preuve du crime de génocide.
Horaires : 8h-17h
Tarif : 2$/personne

 

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée