Ce marché d’antiquités est organisé chaque samedi matin à Hanoi.

 

Que vous soyez collectionneur, simple passant, ou passionné d’anciens objets, dans tous les cas, vous trouverez votre bonheur à cette foire aux antiquités. Cette brocante du samedi matin est devenue une destination prisée par les amateurs d’objets anciens. C’est pour certain d’entre nous un moment de nostalgie, lorsqu’on se remémore les souvenirs agréables du passé. Lors de votre voyage à Hanoi, vous pouvez tout à fait demander à votre agence de voyage de visiter ce lieu, une demi-journée sera suffisante.

 

Objet collectionne epoque colonial

 

Située dans une petite ruelle de la rue Hoang Hoa Tham, elle se trouve dans l’enceinte de l’établissement ‘Lu Tra Quan’ (Une boutique de thé), au bas d’une petite pente au numéro 456 de la rue Hoang Hoa Tham. C’est également le lieu de rendez-vous des membres du club de calligraphie qui se réunissent chaque week-end.

Ce lieu de rencontre unique attire les visiteurs de tous genres. Certains, parmi les plus jeunes, viennent pour profiter de leur temps libre et découvrir l’utilité des objets ainsi que les histoires raconté par les vendeurs. Pour les autres, collectionneurs ou amateurs, c’est l’occasion de découvrir de nombreux objets de l’époque coloniale.

 

Objet epoque colonial

 

Le marché dispose plus de 30 emplacements de quelques mètres carrés. Certain vendeur n’hésitent pas à déposer les articles sur une grande nappe a même le sol. Les vendeurs sont souvent aussi des collectionneurs, alors une chose est sûre, c’est que les sujets de conversation ne manquent pas ici. N’hésitez pas si vous avez un coup de cœur, vous risquez de ne plus retrouver l’objet désiré la semaine d’après.

Chaque objet symbolise sa propre période de l’histoire, certaines ont plus de cent ans, mais la plupart appartiennent aux années 1960 et 1970. Il y a toutes sortes de choses allant des simples bols en porcelaine, aux magazines d’époque ou aux bijoux…

 

Des bols de l'epoque imperiale

 

Ce marché aux puces ressemble à un club de passionnés. Un lieu de partage et d’échange entre les habitués. Ils se connaissent tellement que les vendeurs ne cherchent plus à vendre mais plutôt à discuter de choses et d’autres sur l’art et leur collections.

Selon un habitué : « Chaque semaine, j’y vais pour regarder et acquérir de vieux objets pour décorer ma maison. Je me sens bien ici car la foire me permet de rencontrer des gens qui partagent ma passion ».

C’est un lieu intéressant, qui attire non seulement les hanoïens mais également des étrangers qui désirent découvrir les traits culturels du Vietnam.

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée