Mystérieuse et sacrée, la fête de Lai Fai Huea à Luang Phrabang se trouve parmi les occasions les plus importantes auprès de la communauté laotienne. Il s’agit d’un festival de milles petites embarcations lumineuses filées sur le fleuve de Mékong. À la tombée de la nuit, des bougies remplacent la lune pour éclaircir la ville.

bateau illuminé Luang Phrabang

En Octobre, la pleine lune signale la fin de la saison des pluies ainsi que du carême Bouddhiste. C’est le moment où on organise le Lai Fai Huea. Durant le festival, les moines se présentent de plus en plus, dans la rue ou accueillis dans chaque famille. En fait, le Lai Fai Huea se tient pour rendre hommage à la rivière, le Mékong pour plus précisément dont le nom signifie littéralement la Mère de tous. Selon les laotiens, le festival est également considéré comme une occasion d’envoyer le malheur au plus loin.

Lampes illiminées durant la fête

Il faut que chaque famille prépare un bateau illuminé accompagné par des bougies, des fleurs, de l’encens, de la nourriture ainsi que de l’argent. Le bateau, lui, est constitué de la matière toute locale comme le bambou, le tronc et les feuilles palmiers ou bien de l’écorce bananière. Tous les membres font embarquer leur truc flottant pieusement en murmurant les prières du Bouddha.  

Personne ne peut préciser la date de naissance ou l’origine de ce rite sacré, simplement, on répète cette habitude chaque année, la faisant devenir une spécificité culturelle, religieuse et touristique qui attire de plus en plus de voyageurs vers un Voyage Laos. Au moment d’embarquer, le fleuve Mékong se transforme en océan de feu et de lumière avec de milles petites jonques ondulant jusqu’à la fin de l’horizon. La beauté n’a pas mot à dire ! Le défilé ne dure qu’environ une heure et finit sa voie au pied du temple Vat Xieng Thong qui se situe au bout de la péninsule.

Rites pratiqués durant la fête

Non seulement une coutume séculaire, il s’agit aussi d’une compétition d’ingéniosité parmi les villages qui manufacturent eux-mêmes leurs propres bateau. On vote pour le plus beau, pour la dextérité la plus délicate. La fin du festival Lai Fai Huea marque le commencement d’un autre, le Bun Awk Phansa, qui a déjà abordé dans l’article « Image festive au Laos ».

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée