La province de Ninh Binh, qui promet une découverte riche de vestiges historiques et de merveilles naturelles, vient d’organiser une conférence de déploiement de son programme de promotion du tourisme. Elle encourage les agences de voyage à baisser le prix des services afin d’attirer davantage de touristes.

La conférence a réuni fin mai les autorités du Service de la culture, des sports et du tourisme et de celui de l’industrie et du commerce de la province de Ninh Binh, et de nombreux représentants des hôtels, des restaurants et des agences de voyage. 

 

La zone touristique de Tam Côc-Bich Dông dans la province de Ninh Binh.

 

Dans son programme, Ninh Binh cible l’objectif d’accueillir cette année 4 millions de touristes dont 800.000 touristes étrangers pour un chiffre d’affaires de 850 milliards de dôngs, a fait savoir le Centre d’information et de promotion du tourisme de Ninh Binh

Il comprend également des mesures d’incitation des voyagistes, hôtels, restaurants, sites touristiques et des zones de loisirs à diminuer de 10% à 50% leurs tarifs surtout en basse saison afin d’attirer davantage de touristes et de faire du tourisme un fer de lance de l’économie locale, contribuant à développer l’économie provinciale, a-t-il encore indiqué. 

 

Complexe écologique et touristique de Tràng An, province de Ninh Binh.

 

L’an dernier, la province a attiré plus de 3,7 millions de visiteurs, soit une croissance annuelle de 14,1%. En 2011, elle a accueilli 3,6 millions de touristes, dont 2,9 millions de Vietnamiens, soit 3,6 fois plus qu’en 2005, générant un chiffre d’affaires de 700 milliards de dôngs. 

Avec ses riches ressources naturelles, ses paysages originaux et ses nombreux sites historiques et culturels, Ninh Binh est l’un des trois grands centres touristiques du Nord. Reconnaissant l’importance de son tourisme, les autorités locales ont déjà entrepris avec succès son développement pendant la période 2006-2011. 

 

L'église de Phat Diêm, dans la province de Ninh Binh.

 

Des infrastructures spécifiques ont été construites, et plusieurs sites créés ou aménagés tels les zones touristiques de Tràng An, de Bai Dinh, de Tam Côc-Bich Dông, le complexe touristique, historique et culturelle de l’ancienne capitale de Hoa Lu, le lac Dông Chuong, ou encore le marais Vân Long. 

Le ministère de la Culture, des Sport et du Tourisme et le Comité populaire de la province de Ninh Binh (Nord) ont décidé récemment de verser plus de sept milliards de dôngs pour présenter sur CNN le complexe d’écotourisme de Tràng An, candidat au patrimoine mondial de l’humanité. 

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée