Par rapport aux pays occidentaux, vos dépenses pour un voyage vers l’Asie du Sud-est ne sont pas importantes, notamment au Vietnam mais il nous reste plus de problème que le budget. Pour un voyage sans souci dans ce pays asiatique, voici quelques astuces à suivre :

Transport

Oui, on avoue que le transport reste une crainte numéro un pour les touristes pendant leur Circuit Vietnam, notamment dans les grandes villes comme Hanoi ou Ho Chi Minh. Évitez de descendre dans la rue pendant l’heure de pointe, régulièrement tombant 7h30-8h00 le matin et 17h00-18h00 l’après-midi.

Vélo-Taxi à Hanoi

Pour de courts déplacements, les taxis et les bus sont toujours disponibles ainsi que les motos-taxis. Pour ce dernier, n’oubliez pas de négocier le prix avant et pour le bus, faites attention aux chauffeurs ! La conduite sous tension provoque un tel manque de gentillesse chez eux.

Mais si votre trajet s’étend d’une province à l’autre ? Toujours peu couteux, notamment en déplaçant en bus ou en train. Pourtant, on ne vous assure pas un bon dodo dans la couchette si vous mesurez plus de 1m80.

Logement

Tout type de logement se concentre souvent au centre-ville. Des hôtels de luxe aux auberges de jeunesse, les visiteurs pourront choisir une accommodation convenant à leur souhait. Le prix moyen pratiqué à Hanoi est de 15 USD/nuit contre 20 USD à la ville de Ho Chi Minh. Un Voyage Vietnam ne vous coutera pas trop en fait !

Nourriture

La cuisine vietnamienne est bien appréciée par les étrangers grâce à la particularité des épices usées ainsi que la culture culinaire de rue assez typique. Alors que les restaurants de rue offrent des saveurs plus délicieuses, plus locales avec un prix bon marché, ils ne sont pas très confortables. Vous devriez chercher vous-même une table quand il y a trop de monde,  ainsi que vous servir vous-même quelques d’autres services. Tentez l’expérience et mangez comme un vietnamien ! Rendez-vous dans un marché de nuit, il se prend toujours pour un paradis gastronomique !

Un coin de l'hôtel de Métropole à Hanoi

Visite : écartez-vous des zones touristiques en haute saison !

Parlant du Vietnam, on parle d’abord de la baie d’Ha Long mais la foule va faire échapper votre admiration pour le site, notamment au mois de juin et de juillet. De plus, on enregistre souvent une hausse considérable du prix en haute saison.

Conseil : changez le point de vue et découvrez un Vietnam plus authentique ! Il reste, tout au long du pays, des destinations insolites peu fréquentés par les touristes comme les hauts plateaux à Pleiku, les iles exotiques de Ly Son, Nam Du ainsi que les villages des minoritaires ethniques au nord.

Achat : négociez autant que possible !

Marché flottant Vietnam

Le prix des achats auprès des vieux quartiers de Hanoi est tellement gonflé. Il faut faire un rapport parmi différents boutiques avant de lancer la dernière décision. Avant cela, vous pourriez quand même faire baisser un peu le prix. Soyez souriant et soyez généreux des compliments discrets et les vendeurs seront généreux pour vous. Pourtant, ne donnez pas un prix à deux dès le premier coup !

Une autre astuce à noter : si vous faites du shopping tôt le matin, utilisez-vous la leçon « promotion pour le premier client ». Leur conception considère que le premier client va décider leur chance de la journée, ils accepteront possiblement votre prix sans trop discuter.

Expériences authentiques à ne pas manquer

Beauté vietnamienne

L’âme d’un pays réside dans les rites des habitants et bien sûr que les voyageurs ne voudraient contempler que le corps des destinations. Explorer la vie vietnamienne traditionnelle est de prendre un café sur un bout de trottoir où on met des tabourets en plastique, de danser au rythme traditionnel des Thai, Dao, Muong, d’aider un pêcheur à retirer sa maille, ou peut-être, de se perdre dans la beauté calme d’un après-midi en plein automne à Hanoi.

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée