Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a participé le 12 novembre au premier Festival international du thé dans la province de Thai Nguyên (Nord), soulignant la nécessité d’accroître l’efficacité de l’industrie du thé du pays.


thai nguyen


Une trentaine d’entreprises vietnamiennes relevant de l’Association du thé du Vietnam, 25 autres commercialisant du thé, 50 villages de métiers traditionnels de Thai Nguyên ainsi que certaines entreprises provenant de l’étranger y étaient aussi présents.

C’était l’occasion pour que producteurs, importateurs, consommateurs et scientifiques échangent leurs expériences et avis sur les potentiels, les points forts ainsi que les orientations de développement de la culture du théier et des produits de thé du Vietnam. En particulier, les entreprises ont eu l’opportunité de chercher des partenaires et de se renseigner sur les technologies modernes afin d’accroître l’efficacité de production et de commerce du thé.

Actuellement, le Vietnam cultive le thé dans 34 provinces et villes sur une superficie totale de plus de 130.000 hectares. Plusieurs régions y développent la culture à grande échelle comme Thai Nguyên, Lâm Dông, Phu Tho, Hà Giang, Yên Bai, Tuyên Quang et Son La. Les produits de thé du Vietnam ont été exportés vers 110 pays et territoires dans le monde. L’an passé, le pays a enregistré une valeur à l’exportation des produits de thé de près de 200 millions de dollars.

En prononçant son discours lors de la cérémonie d’ouverture, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a affirmé qu’à côté des réalisations, le secteur du thé se heurte actuellement à plusieurs difficultés. Il s’agit plus particulièrement de la lenteur dans l’application des technologies modernes dans la production et la transformation du thé. Le résultat est l’obtention de produits faiblement compétitifs et l’absence de marques de thé célèbres au Vietnam, a-t-il souligné.

Afin d’aider le secteur du thé à mieux se développer, le chef du gouvernement a demandé aux branches concernées et aux localités d’accélérer l’application des normes avancées dans la production, la diversification des produits, d’améliorer les usines permettant de produire des produits de haute qualité. Le dirigeant vietnamien leur a encore demandé de réorganiser la production en s’orientant vers une coopération étroite entre les cultivateurs et les entreprises de transformation et d’écoulement des produits. Il a exprimé le souhait que, dans les cinq ans à venir, la valeur à l’exportation des produits de thé du Vietnam doive doubler voire tripler par rapport à celle actuelle. Pour y parvenir, le pays doit accélérer la promotion commerciale et élargir les débouchés.

Dans le cadre de ce festival qui dure jusqu’au 15 novembre, une série d’activités ont lieu. Il s’agit de l’exposition des photos présentant les réalisations du Vietnam en général et de la province de Thai Nguyên en particulier, la foire-exposition internationale du commerce et du tourisme, le festival de la culture du thé, etc.

(Source: vietnamtourism)

Commencez à planifier votre voyage sur mesure en Indochine en contactant l'un de nos experts...

Tommy Ngo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée