Bagan Location Map

Informations générales

Plus de 2000 temples et pagodas (11-13ème siècles) reposent dans 42 kilomètres carrés et font de Bagan un des sites archéologiques les plus riches d’Asie.

Bagan a été fondée à cet endroit précis par le roi Pyinbyu en 849  avant JC et la ville est devenue la capitale du Premier Empire du Myanmar après que le roi Anawrahta soit monté sur le trône en 1044 avant JC.

Vous pourrez visiter les pagodes et les temples, faire une croisière au coucher du soleil sur la rivière légendaire Ayeyarwaddy, flâner dans les musées, visiter l’usine d’objets en laque…

Dans ce guide de voyage au Myanmar, nous vous fournissons les informations nécessaires pour votre voyage à Bagan, telles que des suggestions d’itinéraire de voyage ou des conseils, des renseignements pour éviter des problèmes. Suivez ces importants guides de voyage à Bagan pour vous assurer un voyage parfait dans cette ville antique!

Climat – Meilleure période pour visiter Bagan

En raison du climat favorable sans saison des pluies, il est possible de découvrir l’ancien Bagan à tout moment de l’année. Contrairement aux autres villes du Myanmar, Bagan jouit d’un climat sec pendant toute l’année. La température moyenne annuelle est d’environ 27,5 degrés à l’exception de l’été, d’avril à septembre celle-ci peut atteindre 31 degrés, il fait  assez chaud. Alors que le mois le plus chaud de l’année est avril, avec une température moyenne d’environ 31,3 degrés Celsius, janvier est le mois le plus frais, avec une température moyenne de 21 degrés Celsius. Cela signifie que la variation de température entre le mois le plus chaud et le mois le plus froid n’est pas importante (seulement environ 10,3 degrés).

Destinations à visiter, Activités à faire

Destination à visiter

Bagan est l’une des villes les plus visitées du Myanmar qui vous offre un grand nombre de temples et pagodes attrayants. En arrivant à cette terre sacrée, vous aurez la chance de découvrir l’histoire cachée ainsi que des aspects spirituels et culturels non seulement de Bagan mais également du pays entier. Voici les meilleurs endroits à visiter lors de votre voyage à Bagan :

  • Temple d’Ananda Pahto :

Le temple d’Ananda est un monument religieux de longue durée. Il est également connu comme l’un des temples les plus beaux, les plus grands, les mieux préservés et les plus vénérés de Bagan. C’est un symbole indispensable pour le tourisme de Bagan.

Ananda Pahto a été construit vers 1090 sous le règne du roi Kyanzittha et a été restauré en 1975 à la suite d’un tremblement de terre. Le temple mesure 170 pieds de haut et est considéré comme l’un des temples antiques les mieux conservés de Bagan. À l’intérieur du temple d’Ananda se trouvent quatre statues de bouddhas de plus de 13 mètres de haut qui ont été installées dans l’état de Nirvana, chacune fait face à une direction différente: Bouddha Kassapa au sud, Bouddha Kakusandha au nord, Bouddha Konagamana à l’est et Gautama Bouddha à l’ouest.

  • Pagode de Shwesandaw Paya :

La pagode Shwesandaw est une pagode spectaculaire située au nord-est du vieux Bagan. Pour ceux qui sont intéressés à explorer les anciennes structures, c’est vraiment à ne pas manquer ce site.

La pagode de Shwesandaw Paya a été construite en 1057 par le roi Anawrahta, fondateur du royaume de Bagan. La pagode a une forme un peu similaire à la pyramide avec la cloche en forme de “stupa”.

Il est recommandé de venir ici tôt le matin car cette destination possède l’un des meilleurs points de vue sur Bagan, excellent pour la photographie.

  • Temple de Thatbyinnyu Pahto :

Thatbyinnyu Pahto a été construit vers 1144 par le roi Alaungsithu. C’est le temple le plus haut de Bagan avec l’ hauteur de 61 mètres. La particularité de ce temple réside dans son nom même «Thatbyinnyu» qui signifie «omniscience». Contrairement aux temples des époques précédentes construits sur un seul étage, le temple Thatbyinnyu fut l’un des premiers temples ayant une structure de deux étages qui est devenue le symbole architectural des temples ultérieurs tels que Sulamani, Gawdawpalin et Htilominlo (tous sont dotés de structures à plusieurs étages). C’est l’un des endroits parfaits pour admirer les styles architecturaux et culturels du Myanmar.

  • Temple de Sulamani Pahto :

Le temple Sulamani, également appelé «joyau couronné» ou «petit rubis», a été construit en 1181 par le roi Narapatisithu. Le roi Narapatisithu avait trouvé un petit rubis sur le sol (qui est devenu plus tard une part de ce temple), d’où vient le nom de «petit rubis». Beaucoup de gens pensent que ce temple était un peu plus sophistiqué que les temples de Htilominlo et Gawdawpalin. Le temple possède également une structure pyramidale, avec de splendides architectures et ornements.

  • Temple de Dhammayangyi Pahto

Le temple Dhammayangyi est considéré comme l’un des quatre les plus grands monuments de Bagan, à côté de la pagode Shwezigon, du temple Ananda et du temple Thatbyinnyu. Le temple Dhammayangyi a été construit comme l’expiation pour le péché du roi Narathu, qui avait une histoire tragique. On dit que le roi Narathu a tué son père pour succéder au trône, puis il a tué son frère et a même ordonné l’exécution d’une de ses femmes pour le rituel hindou. La reine exécutée était une princesse indienne. On suppose donc que le roi Narathu a été assassiné par huit hommes déguisés en prêtres brahmanes sous l’ordre du père de la reine exécutée (d’où vient le nom Kalagya Min qui signifie le «roi tué par les Indiens»). À ce jour, certains habitants pensent encore que ce temple est hanté à cause des péchés du roi Narathu.

  • Pagode de Shwezigon Paya

La pagode Shwezigon a été construite par le roi Anawratha au milieu du XIe siècle. Cependant, elle n’est  achevée que sous le règne du roi Kyanzittha, à la fin du XIe siècle. Shwezigon Paya est le plus ancien “stupa” et son architecture est devenue l’inspiration pour les “stupas” ultérieurs (la structure typique de la “cloche d’or de Shwezigon” que l’on peut voir plus tard dans la plupart des “stupas”). Ce qui est intéressant à propos de la pagode Shwezigon sont ses plaques illustrant les vies antérieures de Bouddha. Cependant, ces aspects à eux seuls ne sont pas les seules raisons de la popularité de Shwezigon Paya, la pagode est également célèbre pour ses 37 statues pré-Buddhisme Nat (Nat peut être expliqué en tant qu’esprits ancêtres du peuple birman, c’est un élément important de l’ancienne religion birmane avant l’arrivée du bouddhisme).

  • Musée archéologique de Bagan

Le musée archéologique de Bagan a été construit en 1902 et inauguré en 1904 après plusieurs modifications et rénovations. Ensuite, en 1998, il a été officiellement inauguré. Pour les passionnés d’histoire du vieux Bagan, ce musée est un lieu propice à l’apprentissage. Là se trouvent de nombreuses reliques de Bagan, du bouddha couché aux statues et des pierres gravées, etc. Il existe également un modèle de village du 11ème siècle et d’autres temples majeurs.

  • Temple de Gawdawpalin Pahto

Gawdawpalin Pahto est l’un des plus grands temples de Bagan. Il a été construit pour la première fois par le roi Narapatisithu, puis par son successeur, roi Htilominlo. Il s’agit d’un temple de deux étages d’une hauteur de 55 mètres. Le temple Gawdawpalin a une histoire vraiment inspirante. On raconte que pendant le règne du roi Narapatisithu, la fierté du roi était si grande qu’il n’a pas reconnu ses propres faiblesses. Il pensait avoir plus de pouvoir et d’accomplissements que les ancêtres, voire les surpasser.

  • Temple de Htilominlo Pahto

Htilominlo Pahto est un temple de 46 mètres de haut, dont le style architectural est similaire à celui de Sulamani Pahto. Il a été construit par le roi Htilominlo, également connu sous le nom de Nadaungmyar ou Zeya Theinkha. Selon la vieille histoire, à l’époque où le roi Narapatisithu avait besoin d’un successeur, ses cinq fils formaient un cercle entourant un parapluie blanc au centre ; qui a été désigné par le parapluie serait choisi comme successeur. Le temple a été construit à l’endroit où le roi Htilominlo a été choisi et c’était probablement la raison pour laquelle le temple porte le nom du roi succédé. À l’extérieur, le temple abrite des créatures mystiques telles que des ogresses, des créatures marines de la mer Makara. À l’intérieur, les visiteurs pourront voir quatre grandes images de Bouddha situées de chaque côté du temple.

  • Pagode de Seinnyet Nyima Paya et Temple de Seinnyet Ama Pahto

Seinnyet Nyima Paya et Seinnyet Ama Pahto (certains appellent les temples Seinnyet Sister) ont été construits par les soeurs de la reine Seinnyet: Seinnyet Ama (en tant que «sœur aînée») est un temple, alors que Seinnyet Nyima (en tant que «sœur cadette») est une pagode. Des locaux pensent qu’ils ont tous deux été construits au 11ème siècle. Le temple a quatre entrées avec la flèche sur les terrasses, ornées de têtes d’ogres, figures d’oiseaux et d’animaux mythiques. D’autre part, la pagode est un stupa à trois terrasses dont le sommet est en forme de cloche, orné de bandes moulées et de pendentifs à tête d’orge.

Activiter à faire

Bagan était autrefois la capitale du royaume le plus florissant de la Birmanie pendant les 11-13e siècles, est le premier endroit où les seigneurs de la guerre se sont unis, faisant partie intégrante du Myanmar comme aujourd’hui. Plus de 14 000 temples en terre cuite se sont effondrés après les événements historiques et le tremblement de terre de 1975. Voici des activités les plus intéressantes pour votre voyage à Bagan :

  • Contempler le lever du soleil: Dans la brume matinale, la voiture vous conduit à travers de petits sentiers et s’arrête devant le temple Buledi – l’endroit idéal pour profiter du lever du soleil lors d’un voyage à Bagan. Montez les escaliers de pierre raides et vous atteindrez l’emplacement idéal près de la flèche du temple.
  • Visiter des temples à nu-pieds : Au Myanmar, avant d’entrer dans les temples, chacun doit enlever ses chaussures, ses chaussons et ses chaussettes et les laisser dehors. Les anciennes pagodes de Bagan sont en brique. La cour du temple, qui s’étend sur quelques centaines de mètres, chaude à midi, comme si elle brûlait des pieds nus des bouddhistes et des touristes.
  • Profiter de la gastronomie locale typique : Avant de quitter Bagan pour se rendre dans d’autres régions du Myanmar, n’oubliez pas de savourer un dîner de style birman avec des plats salés complets comme du ragoût du porc, du poulet au curry, du poisson frit, des haricots et du brocoli, servis avec une salade de mangues hachées des légumes. Plus étrange est le dessert combiné de trois ingrédients: les feuilles de thé, la fibre de mangue et les haricots.