Cu Chi

Informations générales

Carte de Cu ChiLes tunnels de Cu Chi 

Le réseau de tunnels de Cu Chi a joué un grand rôle dans la guerre du Vietnam. Ils se situent au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville, à une quarantaine de kilomètres. Ils furent creusés dès la fin des années 1940 par des combattants déterminés mais sous-équipés face à des forces françaises puis américaines disposant d'artillerie, de bombardiers et d'armes chimiques. 

S'étendant sur une quarantaine de kilomètres, ces tunnels permettaient aux zones contrôlées par le Viet-Cong de communiquer entre elles, lorsqu'elles étaient isolées dans des zones américaines ou sud-vietnamiennes. Ils servaient également d'abris à la population lors des attaques aériennes.

Vers 1965, grâce à eux, le Viet-Cong pouvait se livrer à des attaques-surprise et s'évaporer sans laisser de traces. Les Américains décidèrent de frapper fort et transformèrent la zone de Cu Chi en ce qui fut appelé par la suite "la région la plus bombardée, gazée, défoliée et dévastée" de tous les temps par la guerre. Surnommée le "Triangle de fer", ils commencèrent par installer une vaste base dans le district de Cu Chi. Sans le savoir, ils la construisirent juste au-dessus d'un réseau de galeries. La 25e. division mit des mois à comprendre pourquoi ses soldats se faisaient abattre la nuit sous leurs tentes. 
Puis, pour priver le Viet-Cong d'abris et d'approvisionnements, ils déversèrent des défoliants ("l'agent orange") sur les rizières, rasèrent une énorme superficie de jungle, évacuèrent et laminèrent (can nat, de bep) les villages. Quelques mois plus tard, ils arrosèrent d'essence et de napalm la végétation asséchée. Mais l'humidité de l'air tropical associée à la chaleur intense déclenchèrent des pluies qui permirent au Viet-cong de survivre dans ces abris souterrains.

Les Américains déclarèrent alors Cu Chi "Zone de tir à volonté". Les GI's pouvaient faire feu sur tout ce qui bougeait. Des tirs d'artillerie avaient lieu de nuit, les pilotes pouvaient déverser leur surplus de bombes et de napalm avant de rentrer à leur base. Le Viet-Cong résista. A la fin des années 60, exaspérés (buc tuc, phan no), les Américains donnèrent l'ordre à leur B 52 d'en finir avec cette région. Les bombes détruisirent la plupart des tunnels et la campagne environnante. Néanmoins il était trop tard : les Etats-Unis se retiraient déjà de la guerre. Les tunnels avaient rempli leur mission. 

Dans ces tunnels, les soldats vietcongs vécurent dans des conditions extrêmement pénibles et essuyèrent de terribles pertes. Seuls 6000 des 16 000 combattants survécurent. Un nombre incalculable de civils périrent dans cette horreur.

Les villages du district de Cu Chi eurent droit à de nombreux honneurs. Le gouvernement les décora, les déclara "villages héroïques". Depuis 1975, de nouveaux hameaux ont été construits, et la population de la région a plus que doublé, atteignant aujourd'hui 200 000 habitants. La terre et l'eau contiennent cependant toujours des défoliants, et les récoltes demeurent bien maigres. 

Cu Chi est une destination à ne pas manquer lors de votre voyage au sud du Vietnam.

 

Comment aller à Cu Chi et ses alentours

En voiture ou à moto

Bien pour être autonome, mais attention à la circulation. L’accès à Cu Chi est bien fléché grâce à de grands panneaux bleus à lettres blanches (rare au Vietnam). Le site de Ben Duoc  est situé à une soixantaine de km au Nord de Ho Chi Minh ville, par la route nationale 22. Comptez 1h20 en voiture mais 2h si vous partez aux heures de pointe. Vous passez d’abord par le village de Cu Chi (35km), qui est la même route que Tay Ninh, où il vous faut bifurquer à droite. Ensuite, à environ 8km, prenez la route de gauche (panneau peu visible) et attendez – il y a de gros nids-de-poule et des passages un peu rocailleux sur 13km.

Le meilleur moyen pour arriver à Cu Chi est de partir de Saigon, cela vous prendra qu'une demi-journée pour visiter le site donc vous pouvez combiner le voyage à Cu Chi et Cao Dai dans le même jour.

 

En Taxi

Pour les groupes de 4 à 6 personnes, il est plus avantageux d’y aller en taxi et vous pouvez lui demander d’attendre sur place votre retour.

 

Lieux à visiter & Activités à faire

Les tunnels de Cu Chi

Cu Chi, Vietnam

Les tunnels de Cu Chi, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne date pas de la guerre impliquant les américains. En effet, ils datent de la guerre d’Indochine. Par la suite, ils ont été agrandis durant la guerre du Vietnam.

Ce réseau de tunnels souterraines a donc permis au Viêt-Cong, dans les années 60, la victoire des Viêt-Cong sur leur territoire et de repousser l’armée américaine. Près de 250 km de galerie fut compté dans le district de Cu Chi. Dans ces tunnels, il y avait des habitations, hôpitaux, centres de commandement, fabrique d’arme, zones de stockage, écoles, restaurants, chambres… Les tunnels ont permis d’attaquer les soldats de l’autre camp par surprise, jusqu’au sein même de la base américaine.

Les tunnels étaient tellement étroits que seuls les soldats vietnamiens pouvaient passer, les soldats américains étant trop gros.

Vous pouvez visiter des tunnels car certains sont ouverts au public, l’un est à Ben Dinh et l’autre à Ben Duoc. Il faut savoir se faufiler dans les tunnels lors de la visite, ramper dans l’obscurité. Ils ont été agrandis pour la visite des touristes. Cependant, ils restent très étroits.

Les tunnels sont ouverts au public tous les jours de 7h00 à 17h00.

 

Ben Duoc

Ben Duoc est une reconstitution des tunnels qui permet de comprendre plus en détails les conditions de vie des soldats à l’intérieur des tunnels.

 

Ben Dinh

Ben Dinh, Cu Chi, Vietnam

A 50km de Ho Chi Minh, vous pouvez visiter les tunnels souterrains de Ben Dinh. Vous trouverez des plans qui illustrent la structure des galeries et les positions des armées.

Le site comporte plusieurs parties où l’on peut voir les scènes de vie des soldats, les pièges utilisés, les tunnels et les champs de tirs.

 

Le musée de la guerre de Cu Chi

Au musée de Nha Truyen Thong Huyen Cu Chi sont exposés des documents sur la bataille de Cu Chi. On y découvre des photos des soldats et civils morts, brûlés ou blessés par les américains. Sur un mur est écrit les noms des combattants Viêt-Cong morts au combat.

 

Tirer avec une arme

Cu Chi, Vietnam

Pour les fans d’action, sachez qu’il est possible, lors de la visite des tunnels, de tirer avec une arme à feu. Vous pouvez coisir entre une Kalachnikov (AK47), un fusil mitrailleur (M16), une mitrailleuse (M60, AR15 et M30). Le pix est de 5$ pour un chargeur de 5 balles.

 

Le Bunker

Vous aurez la possibilité de rentrer dans un bunker où est projeter un documentaire sur la guerre.

 

La jungle de Cu Chi

Vous pouvez traverser à pied un bout de la jungle vietnamienne et ainsi voir les cratères formés par les bombes américaines.

 

Astuce pour votre visite à Cu Chi

Cu Chi, Vietnam

- Les plans souterrains de Cu Chi sont complexes avec beaucoup de carrefours, il faut donc faire attention et suivre votre guide pour ne pas vous perdre.

- Laissez vos affaires à la conciergerie car en cas de perte il sera difficile de les retrouver

- Eviter la période des pluies. La saison sèche de décembre à mai est plus favorable

- Prenez des pulls à manche longue ou des produits anti-insectes parce qu'il y a beaucoup de moustiques à Cu Chi

 

 

Autres Destinations
Circuits vietnam
voyage sur mesure